Interview - 4 MIN

Tout savoir sur le LinkBaiting : entretien avec Olivier Andrieu

21 mai 2022
Maxime Doki-Thonon

"Si je vous dis que, depuis plus de 20 ans et globalement depuis l'avènement de Google et de son célèbre PageRank, les liens sont importants en référencement naturel, vous penserez que j'enfonce une porte ouverte et vous aurez bien raison."

Réussir en respectant les guidelines de Google

Au fil du temps, de nombreuses méthodes, allant du mode « très propre » jusqu'au secteur «  particulièrement crade  » se sont développées sur le Web pour obtenir une meilleure popularité au travers du gain de nouveaux backlinks de plus ou moins bonne qualité, plus ou moins factices et obtenus par des pratiques allant (ou pas) au-delà des célèbres guidelines de Google.

Globalement, le spam sur Google et la manipulation des algorithmes du moteur de recherche se sont particulièrement intensifiés à partir de 2010 (peut-être suite à la mise en place de son nouveau mode d'indexation nommé Caffeine, crawlant plus de contenu et raclant peut-être plus qu'avant le fond du Web), obligeant la firme de Mountain View à mettre en place des filtres antispam comme Penguin et bien d'autres systèmes, ainsi que de nombreuses actions manuelles pour punir les SEO qui allaient trop loin dans ce domaine.

Il ne m'appartient pas ici de juger ou de donner mon avis au sujet de quoi que ce soit ou de certaines techniques visant à créer des liens factices, très présentes aujourd'hui dans le microcosme du SEO. Ces pratiques, elles n'ont jamais été miennes et je ne serai donc pas la bonne personne pour en parler. Je voulais plutôt proposer ici un plaidoyer pour le linkbaiting, ou le fait de travailler son contenu pour arriver à la meilleure qualité possible au niveau de la réponse apportée à l'intention de recherche de l'internaute. Une technique qui crée par elle-même des liens naturels, donc de la meilleure espèce qui soit...

L’exemple du blog Abondance.com sur le LinkBating 

Je voudrais prendre l'exemple du site Abondance.com que j'ai lancé en 1998, en expliquant comment j'ai essayé de le faire connaître à ses débuts : au départ, donc, j'ai contacté deux sites : Voilà (le portail de France Telecom à l'époque) et le Journal du Net, deux sites importants, donc, en leur proposant le deal suivant : je leur écrivais chaque semaine un article (sur la recherche d'information pour Voilà, sur le référencement pour le JDN) et, en échange, l'article devait afficher en signature, sous mon nom, un lien vers la page d'accueil d'Abondance. On ne parle pas ici d'ancre optimisée sur des requêtes spécifiques, etc., entendons-nous bien, mais bien de la marque uniquement. Les portails étaient contents puisqu'ils avaient du contenu (qui, je l'espère et en tout cas, je faisais tout pour, était de bonne qualité) gratuitement, et pour ma part, je gagnais des liens pour faire monter mon site en popularité. Des liens qui, d'ailleurs, généraient un fort trafic sur le site. Un double effet Kiss Cool, en quelque sorte.

Les secrets du netlinking révelés

Nous avons réuni des experts du référencement qui nous livrent leur point de vue et leur analyse, à partir de leurs propres expériences.

Découvrir notre livre blanc

Au bout de quelques semaines, le partenariat a très bien fonctionné et ces liens de très bonne qualité ont fait leur office et boosté le positionnement du site. Cela a créé de la notoriété, qui a créé de nouveaux liens, etc. La boule de neige dévalait la pente... Le fait de proposer un fil RSS des articles d'actualité sur Abondance a également très bien fonctionné : de nombreux webmasters l'ont repris sur leurs pages, ce qui mettait à jour leurs contenus sans rien faire. De mon côté, je gagnais ainsi des centaines de backlinks dès la publication d'un article. A un moment donné, c'était même plusieurs milliers de backlinks qui étaient gagnés au moment même où un article était publié sur le site.

Plus de 21 ans après la naissance d'Abondance, le constat est le suivant : depuis le début, et mis à part les deux partenariats initiaux avec le JDN et Voilà, je n'ai jamais plus sollicité un seul lien et, bien entendu, je n'ai jamais acheté un seul backlink de toute ma vie. Le site Abondance.com dispose aujourd'hui d'environ 650 000 backlinks (source Search Console) dont 450 000 pour la seule page d'accueil. Avec un CF de 78 et un TF de 65 pour la homepage (et 69/55 pour le site entier), ses scores Majestic sont plus qu'honorables. Bien sûr, tout cela s'est fait dans la durée et pour un site qui a plus de 20 ans, on peut penser que tout est plus simple.

Stratégie mise en place de backlinks pour le site Definitions-Seo.com

Pourtant, on pourrait aussi prendre l'exemple du site Definitions-seo.com, que j'ai lancé en 2018, donc beaucoup plus récent. En m'aidant de mes autres sites (Abondance, Outiref, Reacteur, Googlefight...), le site proposant des définitions sur le SEO a très vite obtenu de nombreux backlinks, certes en sitewide (dans les footers), mais cela a bien « amorcé la pompe à liens ». Dans les articles du site Abondance, j'ai également et systématiquement multiplié les liens sur le nouveau site dès qu'un terme nécessitait, à mes yeux, une explication plus avancée. Et, petit à petit, de façon tout à fait naturelle, d'autres sites sont arrivés pour faire des liens vers les différentes définitions proposées sur des termes plus ou moins complexes.

"Aujourd'hui, le Definitions-SEO.com a plus de 400 000 backlinks (Search Console) et un couple CF/TF de 77/57 (65/40 pour le site entier), ce qui est là aussi plus qu'honorable, surtout pour un site qui n'a pas beaucoup plus d'un an de vie."

Olivier Andrieu
Consultant SEO indépendant

Mon objectif dans cet article n'est pas de me mettre en avant. Les techniques mises en place sur mes sites, tout le monde peut les faire, puisqu'il n'y a rien de technique dans tout cela et qu'il s'agit avant tout de boulot et de temps passé sur le contenu proposé en ligne. Pas besoin d'être très intelligent pour cela (et ça tombe bien, dans mon cas...). Mais mon but ici est avant tout de dire et d'expliquer que le linkbaiting, ça marche et ce n'est pas qu'une technique de bisounours, comme on l'entend trop souvent (ce qui est, avouons-le, assez énervant).

En revanche, le linkbaiting ne peut fonctionner que s’il résulte d'un travail acharné pour tenter d'atteindre la meilleure qualité de contenu possible. En général, soit vous tentez d'être le meilleur pour répondre à l'intention de recherche de l'internaute, et cela fonctionne plutôt bien, à mon avis.

Rien n'est gagné d'avance, bien sûr. Soit vous n'êtes pas prêt à bosser pendant des heures sur vos contenus pour proposer ce qui se fait de mieux sur la Toile dans votre domaine et peut-être dans ce cas, faudra-t-il envisager d'autres méthodes...

Winston Churchill aurait pu parler du SEO en disant que ce métier, c'est « du sang, du labeur, des larmes et de la sueur ». On ne pourrait donner meilleur définition du Linkbaiting... Mais quel plaisir quand on obtient en retour des backlinks pérennes et de qualité !

 

La biographie d'Olivier Andrieu

Olivier Andrieu est Consultant SEO indépendant, créateur de la société Abondance en 1996 et du site www.abondance.com. Son activité consiste à former les utilisateurs aux outils de l'Internet, à la recherche d'information sur ce réseau et à la promotion d'un site Web, à effectuer des audits SEO, à conseiller des entreprises sur leur visibilité « moteurs », l'optimisation de leur site et leur référencement naturel, à maintenir les sites du « Réseau Abondance », ainsi qu'à écrire des articles et des livres sur la recherche d'information et le référencement de site web.

Photo de

Maxime Doki-Thonon

Co-Founder - Technology & Product Manager

Nos actualités similaires

3 min

L'importance des liens sortants : entretien avec Olivier Duffez

3 min

Les bonnes pratiques du Netlinking : entretien avec Sylvain Richard

4 min

Tout savoir sur le LinkBaiting : entretien avec Olivier Andrieu

Découvrez les secrets du netlinking

De nos jours, il ne suffit plus d’avoir un bon contenu pour ranker. Le netlinking est devenu un enjeu crucial pour tous les professionnels du SEO. Beaucoup de rumeurs et beaucoup de questions subsistent autour du netlinking.

Dans notre secteur, tout évolue très vite, et il est aujourd’hui indispensable de se tenir à jour des dernières tendances.

Group 1 (2)
/fr/blog/interview-olivier-andrieu